2/3 Le collier Perle connecté : le point de vue d’un éthologue

Auteur : Coline Rual

Éthologue, spécialiste du comportement animal


Le collier Perle et son implication dans le bien-être des animaux de compagnie


  • La quantification de comportements normaux et anormaux

Lorsque l’animal est malade ou encore lorsque son environnement n’est pas adapté à ses besoins, le chien ou le chat ne peut pas exprimer les comportements normaux de son espèce au cours de la journée. En éthologie, l’intérêt porté aux différentes activités essentielles de l’animal au cours de la journée s’appelle l’étude du budget-temps. Parmi les comportements devant être exprimés par le chien, on retrouve par exemple l’alimentation, le déplacement, le repos, l’exploration, l’interaction sociale.


Muni d’un accéléromètre, le collier Perle permet d’identifier certaines de ces activités essentielles pour l’animal. Le propriétaire du chien peut avoir connaissance du temps consacré par jour pour les activités de repos (inactivité) ou de déplacement (activité). Ces indicateurs comportementaux peuvent alors permettre de juger si le milieu de vie de l’animal ne correspond pas à ses besoins ou si celui-ci est malade. En effet, la diminution de l’activité est souvent un symptôme observé lors de pathologies ou de traumatismes (entorse, luxation, fracture, etc.). Elle est aussi un indicateur d’un environnement trop restreint ou trop peu stimulant pour l’animal.


  • Assurer la sécurité de l’animal de compagnie

En plus de l’accéléromètre, le collier Perle est muni d’autres capteurs (comme par exemple un capteur de température et d’humidité) ainsi que d’un traceur GPS. Ces technologies permettent au propriétaire d’optimiser la sécurité de l’animal.


a) Grâce à la quantification de variables environnementales.


Le taux d’humidité présent dans l’espace proche de l’animal peut permettre au propriétaire d’être alerté en cas de noyade. En effet, un taux d’humidité trop important enregistré sur du long terme renseigne sur l’immersion du chien.


Par ailleurs, le capteur de température peut également être un allié du propriétaire de l’animal en cas de fortes chaleurs. Ne pouvant pas réguler leur température corporelle par la transpiration, les chiens et les chats y sont très sensibles, entraînant un risque de coup de chaleur ou de déshydratation. Il est donc possible d’anticiper ces problèmes en réagissant assez précocement lorsque le capteur de température indique une valeur seuil.


b) Grâce au traceur GPS.


Chez les chiens, les tempéraments peureux, fugueurs ou encore chasseurs sont fréquents et entraînent souvent une crainte justifiée pour le propriétaire de perdre son animal. Cette technologie embarquée permet de suivre la localisation de l’animal en continu. Cela permet de réagir rapidement et d’éviter un accident.

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Podcast